Exploding Kittens, 100% de risque de vous amuser

Parce qu’il n’y a pas d’heure pour les braves, et que les enfants  aussi prennent l’apéro, intéressons nous aujourd’hui à Exploding Kittens, qui permet de (beaucoup) s’amuser tout en travaillant (si, si) certaines compétences, même et surtout à l’heure de l’apéro. Son éditeur, Asmodee, définit le jeu comme “ une version « cat-power » hautement stratégique de la roulette russe”, ce qui résume ma foi assez bien l’esprit. 

1 ) Les règles du jeu d’Exploding Kittens

Les règles du jeu tiennent sur un timbre poste, et c’est parfois rafraîchissant de ne pas avoir à lire l’équivalent de Guerre et Paix pour se lancer dans un jeu. D’autant qu’il y a tout de même de la stratégie. 
Le but du jeu est d’être le dernier survivant quand les autres auront pioché des “chatons explosifs”. Chaque joueur va devoir à son tour piocher dans un paquet de cartes, et ne PAS tirer d’Exploding Kittens. Mais avant de piocher, il aura l’occasion de jouer d’autres cartes, des cartes actions qui vont lui permettre, s’il les joue bien, de résister à l’invasion de ces chatons mignons mais grognons.
Par exemple, deux cartes identiques vous permettent de piocher une carte au hasard dans la main d’un joueur ; 3 cartes identiques d’exiger cette carte. 
Si vous piochez un chaton explosif, et n’avez plus de kit de désamorçage pour éviter la déflagration, vous êtes mort et placez votre carte dans la défausse. 

2) Les compétences mises en oeuvre dans Exploding Kittens 

 Et oui, il y en a, et pas qu’une ! 

  • Prise de décisions 

Lorsque vous tirez une carte Exploding Kittens, vous pouvez en réchapper si vous avez en main une carte “Kit de Désamorçage”. Vous pourrez alors vous rire de l’explosion et replacer, à l’abri des regards indiscrets, la carte meurtrière dans la pioche. Mais où la placer ? Au-dessus de la pioche ? Le joueur suivant va s’en douter… 4 cartes en dessous pour que vos adversaires aient eu le temps d’oublier ou de perdre le compte ? A vous de voir, difficile décision, d’autant que les autres ont toute une panoplie de cartes qui peut leur permettre d’échapper à la bordée, voire de vous la renvoyer.
Votre adversaire, par une habile combinaison de cartes (2 chatates poilues ou 2 barbachat par exemple) peut exiger de vous que vous lui cédiez une carte de votre jeu. Là encore, il va falloir décider laquelle choisir, celle qui vous manquera le moins.
Enfin, quand jouer les cartes spéciales ? Vous débutez la partie avec 8 cartes en main, et n’en piochez qu’une par tour. Peut-être ne faut-il pas gaspiller ses cartes dès les premiers tours de jeu. En même temps, il serait dommage de mourir la main pleine. Donc quand jouer sa carte Divination (elle permet de voir les 3 premières cartes de la pioche) : sûrement quand un petit malin vient de replacer un Exploding kitten, dans le tas, mais pas que. Et la carte Non ? Elle permet de stopper l’action d’un autre joueur (qui voulait justement jouer une carte divination par exemple) mais il peut vous rétorquer une autre carte Non, qui se transforme alors en Si, et votre carte est perdue. 
Plus généralement, il peut parfois être malin de ne pas jouer de cartes à certains tours, et de se contenter de piocher, pour les accumuler et réaliser des combinaisons plus tard. Et comme souvent, pour cette décision, ce sont les probabilités qui vont vous aider. 

  • Probabilités

Exploding Kittens est une bonne manière d’appréhender les probabilités. Faire remarquer à votre enfant qu’en début de partie, le risque est moins grand de piocher un chaton explosif, puisque la pioche est conséquente, le risque est donc dilué. Et plus le jeu avance, plus le risque augmente. Il peut aussi se calculer précisément : s’il reste 6 cartes dans la pioche et 4 joueurs donc 3 chatons explosifs, vous avez une chance sur deux d’y passer. C’est là que vous avez intérêt à utiliser vos cartes actions, les divinations ou les passe-tours, s’il vous en reste. 
Mais faire prendre conscience aussi que ce n’est parce que le risque est faible qu’il n’existe pas : vous pouvez tout à fait piocher un exploding kitten dès le premier tour de jeu. 
Les probabilités vont aussi vous aider à faire des combinaisons. Il est indiqué dans les règles le nombre de cartes qui existent : 6 kits de désamorçage, 5 cartes Non, 20 cartes chat dont 4 de chaque type (Barbachat, Chastèque, Tacocat, chatate poilue, etc..) En comptant celles qui sont déjà passées et celles que vous avez en main, vous pourrez toujours estimer celles qui sont encore disponibles, et savoir si ça vaut le coup d’attendre de piocher le dernier Chastèque pour claquer votre combinaison de 5 chats différents qui vous permettra de piocher la carte de votre choix dans la défausse. 
Enfin, quand vous aurez la possibilité de piocher une carte chez quelqu’un, mieux vaut privilégier un joueur qui a encore un kit de désamorçage et peu de cartes en main pour augmenter ses chances de tirer le graal. Et si vous pouvez piocher plusieurs fois de suite chez lui, c’est encore mieux. 

  • Bluff

Malgré les fous rires qui pointent et le stress qui gagne, il faut essayer de rester calme et de maintenir une poker face à plusieurs reprises : 

  • quand vous avez replacé la carte explosive dans la pioche et que vous savez que le joueur va la tirer. Zeeeeeeeen…
  • quand un adversaire pioche dans votre jeu  et qu’il approche dangereusement sa main de votre kit de désamorçage. Cooooooool….
  • quand vous jouez une carte divination et que vous voyez un Exploding Kitten prêt à surgir dans 2 tours. Tranquille… 

A cette dernière occasion, il peut être malin de jouer une carte passe-tour pour faire croire au suivant que vous évitez une explosion. A son tour de gâcher une carte !

Exploding Kittens est la preuve irréfutable, s’il était nécessaire, qu’on peut développer ses compétences quel que soit le jeu auquel on joue. Ajoutons à cela des parties rapides, des fous rires garantis et un graphisme adorable pour faire figurer en bonne place ce jeu sur sa liste de Noël.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :