Catan, négociation chez les Colons

Anciennement Colons de Catane, ce jeu édité par Kosmos et distribué en France par Asmodee  a été vendu à des millions d’exemplaires à travers le monde et a signé le renouveau des jeux de société dans les années 90. Une très bonne entrée en matière pour initier vos enfants aux jeux de stratégie. 

1 ) Les règles du jeu de Catan

Vous êtes un colon débarqué sur l’île de Catane. Vous allez devoir faire prospérer votre colonie en utilisant au mieux les ressources dispensées à chaque tour. Le premier joueur à atteindre 10 points de victoire remporte la partie.

Le plateau se compose de tuiles ressources : argile, bois, laine, blé, minerai. Sur chacune de ces tuiles est disposé un chiffre, de 2 à 12. 
Le tour de jeu de chaque joueur se décompose comme suit :

  •  il jette 2 dés, et du résultat dépend les ressources qui seront distribuées. Pour obtenir la ressource tirée au sort, le joueur doit avoir une colonie adjacente à la tuile désignée par les dés.
  • il peut négocier ses ressources contre celles d’un autre joueur
  • il dépense ses ressources soit en plaçant une route ou une nouvelle colonie sur le plateau ; soit en améliorant sa colonie en ville (pour obtenir plus de points de victoire et de ressources à chaque tour) ; soit en achetant une carte développement (qui permet d’obtenir des points de victoire supplémentaires, ou d’autres bonus)
  • il passe les dés au joueur suivant, et ainsi de suite.

2) Les compétences mises en oeuvre dans Catan

  • Probabilités 

Comme expliqué dans les règles, la distribution des ressources est décidée par un jet de 2 dés. Mieux vaut donc placer ses colonies et ses villes au carrefour de tuiles qui contiennent les chiffres qui ont le plus de chance de sortir. C’est donc l’occasion d’expliquer les probabilités à son enfant et de lui poser la question suivante en début de partie au moment de poser ses premières colonies : avec 2 dés, quels sont les résultats qui ont le plus de chance de sortir ? Le 6 et le 8 qui sont d’ailleurs les deux chiffres écrit le plus gros sur les jetons (et en rouge) pour bien signifier leur plus forte probabilité de sortir. A contrario le 2 et le 12, résultats les plus rares, sont écrits en plus petit. 

  • Anticipation

Dès le début de la partie, le positionnement est primordial. Vous devez placer votre première colonie et votre première route à un croisement où vous avez le plus de chances de récupérer des ressources. Et des ressources utiles pour construire d’abord des routes, puis d’autres colonies pour pouvoir récupérer d’autres ressources, etc… Car sans ressources, aucune action n’est possible (c’est d’ailleurs parfois un peu la limite du jeu). 
Il faudra ensuite anticiper les actions et le positionnement des autres joueurs, estimer la direction que peut prendre leurs routes pour soit les bloquer, soit ne pas être bloqué par eux. 

  • Prise de décisions

Même si le hasard tient une place importante dans le jeu du fait du lancer de dés au début de chaque tour, la stratégie est bien présente dans Catan, et chaque tour est l’occasion d’un choix. 
Que faire de mes ressources :  opérer une construction ou acheter une carte développement. La carte développement est un pari, elle est plutôt gourmande en ressources mais peut réserver de bonnes surprises comme des points de victoire. Mais elle peut également rapporter moins que ce qu’elle vous a coûté. 
Et si vous optez pour une construction, que choisir : une route pour m’étendre et viser la carte “route la plus longue” qui rapporte 2 points de victoire ? Une colonie pour obtenir d’autres ressources ? Ou transformer une de vos colonies en ville pour doubler vos ressources à chaque tour, mais dans ce cas vous perdez une occasion de vous étendre sur le plateau. 
Enfin, si le jet de dés donne 7, vous allez avoir la lourde tâche de déplacer le voleur : qui bloquer ? Quel joueur est le plus avancé selon vous et chez qui allez-vous subtiliser une carte ressource ?
Choisir, c’est renoncer…

  • Négociation

Enfin, s’il y a une compétence clé dans Catan, c’est bien celle-là, et c’est là le plus grand intérêt du jeu. Si vous ne négociez pas durant la partie, le jeu se révèle un peu lent et manque d’interactions. C’est donc l’occasion pour votre enfant de développer son bagout et de réaliser de bonnes affaires. Mais aussi, quand il lui manque désespérément une ressource, d’apprendre jusqu’à combien on peut “sacrifier” de ses ressources sans se faire exploiter non plus. 

Jeu mythique entre tous, Catan permet d’aborder la négociation et les probabilités facilement. En outre, c’est un jeu très rejouable : il suffit de modifier le positionnement des tuiles ressources au départ pour rebattre les cartes. Enfin, grâce à l’offre pléthorique d’extensions, c’est un jeu aux ressources infinies. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :